saigné à blanc

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 3

saigné à blanc

Vidé de son sang ; tué

1900 ils disaient que le brigadier Rossignol, du service de Sûreté, serait, par eux et très prochainement, saigné à blanc. 1900. Mémoires de Rossignol 1984 Il est foutu, saigné à blanc… Il en a foutu plein la banquette. 1984. Boulevard des allongés 1979 un groupe d'égorgés… Une dizaine, à peu près, qui avaient donné des renseignements à un officier des S.A.S… On est arrivé trop tard […] Saignés à blanc… C'est vrai : leur peau était blanche comme une feuille de papier, les lèvres décolorées. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 223