pompe

registre moderne : 4 fréquence : 8

pompe

& faire des pompes

n.f.

Exercice physique : allongé au sol, se relever avec les mains

1979 Le premier soir, dans sa cellule, Stéphane s'imposa quelques flexions sur les jambes et une courte série de « pompes »… Il craqua rapidement, à bout de souffle. 1979. Le désert de l'Iguane
1998 Sa spécialité était de nous faire faire des « pompes » […] Il fallait crier « c'est la vie de château » à la montée, et « pourvu que ça dure » à la descente. 1998. Section Bordel
1977 chaque matin, déverrouillage : trente bornes en marche commando. L'après-midi, exercice de guerre et maniement d'armes. […] J'oublie le fin du fin : « les pompes » comme on appelle ça, sans doute par analogie avec un certain exercice amoureux 1977. Faut pas rire avec les barbares
1967 Les pompes, les tractions abdominales, les pieds au mur n'ont plus de secrets pour moi. 1967. Le cachot

<4 citation(s)>

chaque matin, déverrouillage : trente bornes en marche commando. L'après-midi, exercice de guerre et maniement d'armes. [...] J'oublie le fin du fin : « les pompes » comme on appelle ça, sans doute par analogie avec un certain exercice amoureux : 1er temps - En appui au sol, un mégot posé par terre entre les mains, le patient fléchit et gueule avec foi : « Je suis un con ! » 2e temps - « En bas ! » Cueillir délicatement le mégot entre les dents ; 3e temps - Remonter, puis redescendre pour poser le mégot ; 4e temps - Remonter en disant poliment : « Le moniteur est un lion ! » (Spaggiari 1977, Manuf. des livres, p.15) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).