beau joueur

fréquence : 7

beau joueur

De celui qui accepte sa défaite, bon perdant, qui est loyal, généreux, accepter sa déconvenue

2008 L'idéal, bien sûr, c'est lorsque l'auteur est beau joueur et qu'il reconnaît sa faute. Il a été pris et il joue le jeu. Ce genre de « client » est pain béni. 2008. Flic dans le 9.3 1921 Le rôdeur s'était arrêté. Se voyant découvert, il ne cherchait pas à fuir : beau joueur, il fit vers nous la moitié du chemin. 1921. La boue 1990 L'Italien blêmit en la reconnaissant mais, beau joueur, nous tend spontanément la liasse de billets de cinq cents francs dérobés. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 517