par-ci par-là

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 22

par-ci par-là

& par-ci, par-là ; par ci, par là ; par-ici, par-là

locution

À quelques endroits épars ; ici et là ; de temps en temps

1935 J'ai ma suffisance, t'inquiète pas pour moi. Quand je touche mes dix balles de chômage, il m'en reste quatre pour le cinéma et un tour à Auteuil ou au Tremblay par-ci par là. 1935. Viande à brûler
1851 Au fait, ça serait drôle… il y a tant de gens qui se marient parce qu'ils sont riches… –Pourquoi donc ne verrait-on pas, par-ici, par-là, deux honnètes panés qui se marient parce qu'ils n'ont pas le sou. 1851. En manches de chemise
1921 Des obus boches éclatent par-ci par-là 1921. La boue
2000 Les petites rues étaient vides, sauf, par-ci, par-là, quelques silhouettes fantômes. 2000. Le portail
1990 le corps […], lancé dans les circuits médicaux, perd toute identité, ne reste plus qu'un paquet de chair involontaire, brinquebalé par-ci par-là 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie
1974 Le patron, M. Loup, possédait quelques pattes de trotteurs disséminés par-ci par-là dans les programmes de province. 1974. Le roman d'un turfiste

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).