faucher

fréquence : 4

faucher

& se faire faucher

v.tr.

Sert à exprimer l'action de tuer en bloc, mitrailler des personnes ; se faire tuer (sur champ de bataille)

Usage : militaire, guerre

1915 Si une balle me fauche, tant mieux !… 1915. Les poilus de la 9e
1914-1919 On va réattaquer. Préparation d'artillerie et… bec de gaz [échec]. Impossible d'arriver aux tranchées sans se faire faucher. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées

<2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).