enfiler

fréquence : 11

enfiler

& enfiler la venelle ; enfiler le chemin de ; enfiler la porte ; enfiler la lourde

v.tr.

Prendre (une voie, un chemin, etc.) ; aller vers ; fuir, prendre la fuite, s'enfuir par une rue détournée ; faire fausse route ; franchir la porte

Synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader

1957 Elle enfile la lourde qu'elle claque derrière elle, en faisant résonner rageusement ses hauts talons. 1957?. Dix ans de frigo
1648 Et si l'on vous descouvre, enfilez la venelle 1648. L'intrigue des filous
1624 Enfilons la venelle, mais viste, sur peine de laisser chacun une oreille en parade attachée à ma porte, et un bras sur le pavé pour le moins 1624. Les ramonneurs
1757 En sortant de Couvé, nous enfilâmes bien le chemin qui était sur la gauche 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
1757 Mon Gasconnet, toujours alerte, profitant de cette occasion si favorable à sa liberté, flanque un robuste soufflet à ce valet pour l'ôter de son passage, et enfile cette porte comme un éclair. 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
1847 pendant ce temps, mon filou s'empare de tout ce qui est à sa convenance, enfile la porte et court encore. 1847. (Les moyens de se mettre en garde contre les filous), dans Dictionnaire d'argot, ou la langue des voleurs dévoilée, contenant les moyens de se mettre en garde contre les ruses des filous

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).