perceur de murailles

fréquence : 3

perceur de murailles

Voleur qui perce les murs, cambrioleur ; par ext. voyeur qui fait des trous dans les murs

1954 il reconnut être le chef d'une bande de « perceurs de murailles », qui avait à son actif l'assassinat d'un gardien de nuit. 1954. René la Brème perd la tête 1976 les tenanciers [des hôtels] n'ont guère de moyens pour se protéger contre cette catégorie de « perceurs de murailles » [voyeurs] 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 856