saumâtre

fréquence : 4

saumâtre

adj.

Désagréable, déplaisant, pénible ; cher (note)

1982 la Double Équipe de Leclair avait vécu une expérience saumâtre [à propos de hareng saur], si j'ose dire. 1982. La vapeur 1952 qu'il marchait vers une aventure saumâtre 1952. Rencontre dans la nuit 1974 je réalise que mon vendeur m'a escroqué sur la qualité de la marchandise. La note est saumâtre. 1974. Ancien détenu cherche emploi 1947 Il lui arriva par contre une aventure saumâtre la veille de son départ 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises <4 citation(s)>

C. − Au fig. Déplaisant, difficile à supporter. Synon. amer.M. Amphoux (...) me prête la Farce de la Sorbonne de René Benjamin; pamphlet saumâtre, sans esprit, sans grâce (Gide, Journal, 1942, p. 156).Je réussis à trente ans ce beau coup: d'écrire dans La Nausée − bien sincèrement, on peut me croire − l'existence injustifiée, saumâtre de mes congénères et mettre la mienne hors de cause (Sartre, Mots, 1964, p. 209). (tlfi:saumâtre) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 383