jouer à la drogue

date : 1823 registre ancien : 2 registre moderne : 0 fréquence : 3

jouer à la drogue

& drogue

n.f.

Type de jeu

Usage : jeu, triche

1823 La seule chose qui écarte momentanément l'ennui et la monotonie de la prison, c'est le bienheureux cent de piquet, et le jeu favori des camps, la drogue. 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1832 mon frère arriva un soir au café de l'Anglais sauté, au moment où je jouais à la drogue, un verre de punch, avec mon ami Ivon 1832. Le négrier - Aventures de mer 1850 Je dirai au sergent de garde de ne pas vous rappeler [avant] que je sois là et vous pourrez jouer à la drogue. Allez vous reposer ! 1850. Les cahiers du capitaine Coignet (Jean Mistler éd.) <3 citation(s)>

Vx. Petite fourche de bois que le perdant devait garder sur le nez, jusqu'à ce qu'il parvienne à gagner, à un jeu de cartes autrefois en usage parmi les matelots et les soldats. L'autre met sur son nez une drogue en bois ou en carton qui simule une paire de lunettes (Sand, Mare au diable,1846, p. 212). − P. ext. Le jeu lui-même. Le jeu de la drogue ; faire une drogue (cf. droguer2). Les vieux soldats de garde à la porte d'Allemagne fumaient leur pipe, et jouaient tranquillement à la drogue comme d'habitude (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 1, 1870, p. 74). Deux ou trois jouaient à la drogue, − le canonnier avait un bout de bois à cheval sur le nez, − tous buvaient (Pourrat, Gaspard,1925, p. 270). Prononc. et Orth. : [dʀ ɔg]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1829 (Boiste). Mot d'orig. incertaine ; se rattache peut-être à drogue1* « objet de peu de valeur », cf. FEW t. 3, p. 189b. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 120