drôlement

fréquence : 2

drôlement

Pour insister sur caractère particulier, extraordinaire de qqchose ; étrangement

1980 Vrai, elle parlait drôlement cette gamine qui n'avait pas treize ans 1980. Pour venger Pépère
1974 Mais ces messieurs des bureaux de Paris, du centre de ramassage se comportent drôlement vis-à-vis des heureux fidèles. 1974. Le roman d'un turfiste

<2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).