cahin-caha

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1552 registre ancien : 3 registre moderne : 2 fréquence : 17

cahin-caha & aller cahin-caha locution

Tant bien que mal, imparfaitement, en désordre, sans vigueur, mollement, difficilement, péniblement (associé à idée de mouvement, de déplacement)

1726 La matinée, / Le fringant Pelerin, / Des ses forces trop vain, / Galoppe comme un Dain, / Il va toujours grand train, / Jusque à la Dînée : / Mais le soir ce n'est plus cela ; / Ses s'affoiblissent, / Ses pieds s'engourdissent, / Ses jambes fléchissent, / Ses jarret molissent ; / Le Galand va / Cahin-caha, / Le Galand va / Cahin-cacha. 1726. Les pèlerins de la Mecque 1984 la colonne de se remettre en branle, cahin-caha 1984. Maîtresse à Belleville 1916 Cahin-caha, le convoi roule dans la nuit. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) <3 citation(s)>

Altér. de kahu-kaha, XVe ; de formation onomatopéique, p.-ê. d'après cahot. On a proposé des locutions latines comme que (ou qua) hinc que (qua) hac, mais l'expression semble d'orig. pop. et régionale (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 416