siffloter

date : 1841 registre moderne : 2 fréquence : 32

siffloter

v.tr.

Siffler un air, siffler nonchalamment, avec insouciance ; siffler

1846 il continua sa route, la jambe plus ferme, l'esprit plus rassuré. Il sifflotait gaillardement un air de danse à la Monaco, se balançait sur la hanche, enfin, quelqu'un qui ne l'eût point connu l'aurait pris pour un luron déterminé 1846. Les chauffeurs du Nord 1963 j'ai vu sur le palier un homme qui avait l'air de sortir de chez elle, j'en suis sûre même. Il sifflotait, ce qui veut dire ce que ça veut dire… On voyait bien qu'il avait eu son content. 1963. Les perles de Vénus 2011 au petit matin. L'aube pointe son nez sur Nantes, le temps est frisquet, alors l'un de nous se risque à siffloter l'Internationale… 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) <3 citation(s)>

De siffler, et suff. -oter (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 745