coupe-gorge

date : 1210 fréquence : 17

coupe-gorge & ruelle à coupe-gorge n.m.

Lieu de passage dangereux, propice aux traquenards, aux agressions ; par ext. lieu dangereux ; au fig. où l'on se fait assassiner socialement, économiquement

1957 Vous pensez bien que si je me suis aventuré dans votre coupe-gorge, ce n'est pas sans prendre des précautions 1957. Les eaux troubles de Javel 1916 Quand nous sommes arrivés ici hier, mon vieux, je t'avoue que j'ai eu froid dans le dos. C'était un coupe-gorge, ce coin-là. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) <2 citation(s)>

De couper, et gorge (GR) / XIIIe ; cope-gorge, v. 1210 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 564