accrochage

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 2 fréquence : 16

accrochage n.m.

Dispute, souci, conflit personnel, querelle ; combat, lutte, affrontement (armé) sporadique, localisé, contact et combat entre ennemis (mil.) ; accident (de voiture)

Usage : militaire, guerre

1968 Les accrochages ne virent pas d'elles, mais d'une phrase d'apparence inoffensive 1968. Le terminus des prétentieux 1914-1919 Mais bientôt, après qu'ils se sont installés sur la ligne Hindenburg, devant Saint-Quentin, les accrochages font de fortes pertes. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1970 Ils reculeront devant un accrochage diplomatique prématuré ? –Je le pense. S'il y a accrochage, il se passera en coulisse, pas au grand jour… 1970. Échelon de destruction 2001 La police, la gendarmerie et la demi-brigade, au prix d'accrochages parfois assez sérieux, avaient pu prendre assez rapidement le contrôle de la situation. 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957 1998 avec des coups durs : un récent accrochage avec les « fellouz » s'était terminé au couteau... 1998. Section Bordel 1979 Mon équipe ne cherchait jamais l'accrochage, mais nous ne partions que lorsque la montagne était « libre »… Je n'ai jamais pris mon fusil. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. 2011 on avait un peu plus bu que d'habitude. […] J'avais beau être dans les vapes, j'en reconnaissais quelques-uns, avec qui on avait souvent des accrochages. 2011. La nuit du vigile <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 525