à la longue

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 25

à la longue

locution

Le temps passant, avec le temps (de qqchose qui se répète, qui dure)

1956 Clara Nox devenait collante et moins drôle, à la longue 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1914-1919 Au début, ça m'amusait, mais, à la longue, j'en ai eu plein le dos. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1990 Ils sont relativement peu nombreux et à la longue nous les connaissons tous. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1978 les chariots sont si bas que, si on en pousse un à vide, ou deux seulement entassés l'un sur l'autre, on marche plié en deux, presque à quatre pattes ; à la longue, la position devient intenable 1978. L'établi 1979 Première classe pour les officiers, seconde pour les sous-off, banquette en dur pour les bidasses : ça fait mal, à la longue. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 269