vulnéraire

fréquence : 6

vulnéraire n.m.

Fortifiant (alcool) ; remontant (alcool)

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1895 À l'estaminet voisin, elles s'en vont chercher quelques sous de rhum, d'eau-de-vie, surtout du spiritueux suisse, ce que le peuple appelle du vulnéraire : « Cela fait passer le temps ! » 1895. En plein faubourg 1954 me replongeai dans la boule boustifaillière et m'en fus boire une série de vulnéraires 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1955 J'entrepris de visiter les bistrots environnants, des fois que mon gars soit allé dans l'un d'eux se taper le vulnéraire que son état réclamait 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1928 La Goualeuse, aussi, console Françoise et lui présente un verre de vin mêlé de quelques gouttes d'eau-de-vie, ce qui est un vulnéraire de biffin pour se remettre des grandes émotions. 1928. La racaille <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 497