diable (le - seul + qqchose)

date : fréquence : 7

diable (le - seul + qqchose)

& diable (le - + qqchose) ; diable (le - sait pourquoi) ; diable (le - seul doit le savoir)

façon de parler pour insister sur l'irréalisme de qqchose ; pour dire qu'on ne sait pas qqchose ; pour qu'on ignore qqchose mais que ce n'est pas honnête

1943 Je lui en fis la remarque par politesse, histoire d'avoir l'air de m'intéresser à lui. Le diable seul pouvait savoir à quel point je m'en contre-moquais 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
1955 Le diable seul savait où elle pouvait être à cette heure 1955. Fièvre au Marais
1955 Et le diable sait pourquoi je vous envoie pas balader 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1955 laquelle camelote, puisqu'on n'en a jamais retrouvé trace, a dû se paumer le diable sait où 1955. Les rats de Montsouris
1972 Ce garçon était devenu propriétaire d'un hôtel de la rue du Petit-Saint-Jean. Comment ? Par quel moyen ? Le diable seul devait le savoir 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1980 les parque-mètres peints, le Diable sait de quelle couleur 1980. Pour venger Pépère

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).