dévergondée

date : 1170 registre moderne : 4 fréquence : 14

dévergondée

& dévergondé (masc.)

n., adj.

Fille jeune et facile, ou légère, ou débauchée ; sexuellement libéré et démonstratif/ve

Usage : érotique, sexualité

1933 je lui disais que plus l'amour est malpropre et dévergondé, plus je le trouve délicieux, qu'un homme comme moi qui ne dit jamais de gros mots aime tant à dire et entendre certaines choses en faisant l'amour. 1933. Journal particulier
2003 Tu n'es qu'une sale dévergondée 2003. La pharmacienne
1976 et vérifier s'il ne recevait pas, de temps à autre, quelques mineures dévergondées 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
2003 sans doute pour rejoindre à Lesbos les victimes innocentes ou dévergondées de son négoce estival et de son stupre instiable. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané

<4 citation(s)>

De dé-, anc. franç. vergonde, var. de vergogne, et suff. -é, -ée (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).