ratafia

date : 1675 fréquence : 6

ratafia

& ratafiat

Eau-de-vie, moût du raison muté à l'eau-de-vie

Synonyme : alcool, eau-de-vie

1887 L'honnête drapier fit servir du ratafia et l'on but à la santé de ses bienfaiteurs inconnus. 1887. Le monde des prisons 2008 Il y avait aussi le petit vin rosé que produisait mon grand-père, le souvenir tenace me revient : de la cave, des tonneaux, du pressoir, de l'aïeul heureux et fier de nous faire goûter sa production, un petit vin de table sans prétention, ainsi qu'un ratafia sans égal. 2008. Flic dans le 9.3 1732 Demande-moi du ratafiat, et fais apporter du café 1732. Le Bordel ou le Jeanfoutre puni 1954 Une demande de crédit pour un verre de ratafia équivaut à une tirade cornélienne 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville <4 citation(s)>

Eau-de-vie fabriquée avec les écumes et le sirop de sucre de canne, puis n'importe quelle boisson alcoolisée (GIR-BIS) / Etymo. incertaine : on suppose une transposition du latin rata fiat (que le marché soit conclu) car le mot est d'abord une formule de toast au XVIIe ; le sens de liqueur, à la fin du XVIIe pourrait venir d'une confusion avec tafia = eau-de-vie de canne en créole (mais tafia seulement attesté en 1722 et précédée de taffir au milieu du XVIIe) (MCC) / P.-ê. du créole, altération possible de rectifier, selon Guiraud qui estime anecdotique l'étym. du lat. rata fiat «que le marché soit conclu» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 472