débardeur

registre ancien : 2 fréquence : 4

débardeur n.

Ouvrier manutentionnaire qui porte marchandise, déchargeur ; aussi personnage de bal, de carnaval

Synonyme : ouvrier

1895 Les nouvelles générations ne connaissent la salle Favié que comme lieu de réunion publique ; mais, dès longtemps, elle avait acquis une notoriété d'un autre genre près des Parisiens curieux qui s'amusent, très courue pour ses bals populaires, bals pittoresques, vivants, où brillèrent chicards et débardeurs, filles du peuple et danseuses célèbres, telle Mogador, où triompha, suivi de sa bande échevelée, lord Seymour, dit « Milord l'Arsouille ». Ce fut en 1830 que le « père Favié » fonda le bal qui porte son nom. 1895. En plein faubourg 1895 Débardeurs et contrebandiers, ouvriers et jeunes gens, commis et grisettes de la ville s'y coudoyaient fraternellement autour des saladiers de vin [au bal Dénoyez]. 1895. En plein faubourg 1875 les débardeurs font à peu près le même office [que les coltineurs] 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 850