1899. Le gendarme est sans pitié, dans Théâtre II

titre: Le gendarme est sans pitié, dans Théâtre II auteur:283, 969 préface: lieu: Paris édition: Flammarion numédition: date: 1948 [27 janvier 1899] date2: 1899 nbp: 141-180 nbv: 1 type: dépouillé: -1 dans:

Éléments relevés

9862 1878 23 moule Personne molle, sans caractère, individu faible et craintif, individu peu actif, pas débrouillard, maladroit ; fainéant, imbécile, idiot, terme de mépris ; avoir l'air d'un imbécile
3432 32 prendre pour son rhume Être frappé, recevoir des coups ; être réprimandé, grondé, recevoir des reproches ; quelle sévère réprimande ; avoir un malheur, souffrir d'un événement fâcheux, d'une fatigue, etc., subir un châtiment, une remontrance ; subir qqchose (général)
8643 53 raide Dur, exagéré, excessif, pénible, très désagréable, fâcheux ; désagréablement surprenant ; audacieux, leste ; incroyable, difficile à croire ; difficile
14274 1640 30 sentir la moutarde monter au nez Annonce de la colère : je vais me mettre en colère, il s'énerve, se mettre en colère, s'emporter ; colère
2839 1861 79 couper à Échapper à un ennui, à une corvée, éviter qqchose ; ne pas échapper à, ne pas éviter, devoir faire (corvée, sanction, etc.), inévitable
17454 23 se faire sauter la cervelle Se suicider ; tuer, tuer d'un coup de feu dans la tête

    Aller aux citations relevées | Entrées de basse fréquence