Définition des différents styles utilisés pour les infos -----------------------------------------

----------------------------------------- Maquette pour l'affichage individuel des infos -----------------------------------------

« Précédente | Info | Suivante »

Réédition de l'Argot du bistrot de Robert Giraud | 2010-10-13

En poche, préface Sébastien Lapaque (#Argot #Alcool #Giraud #Publication )

Pour Émile Zola, l’état d’ébriété avancé se dit "rond comme une balle" ; selon Maurice Fombeure, "rond comme des boudins" et, chez Marcel Aymé, "rond comme une soucoupe". Dans L’Argot du bistrot, Robert Giraud recense mots et expressions de comptoir en les illustrant de nombreuses citations. Sur les "zincs", dont il observe au passage que le nom est impropre, puisqu’ils sont revêtus d’étain depuis les années 1820, plus l’alcool coule, plus les images fleurissent. On prend "un petit déjeuner de déménageur", on "remplit son gazomètre" ou on "s’allume la crête" et on finit "jeté" selon Henry Miller, ou "raide comme l’obélisque", d’après Aristide Bruant.
Au fil des pages de L’Argot du bistrot, il est en effet rare de s’accouder au comptoir sans consommer : autrement dit, de "faire flanelle" …

    Source : http://www.editionslatableronde.fr/ ; notice bibliographique
    Posté par gb