Définition des différents styles utilisés pour les infos -----------------------------------------

----------------------------------------- Maquette pour l'affichage individuel des infos -----------------------------------------

« Précédente | Info | Suivante »

Réédition des poèmes en argot de Desnos | 2010-07-08

Aux éditions Nizet, commentés par Alain Chevrier (#Argot #Poesie #Desnos #Publication )

desnos-poemes-en-argot-chevrier.jpg: 378x500, 18k (08 juillet 2010 à 22h12)

Dans ses poèmes en argot écrits sous l'Occupation, Robert Desnos a renoué avec une veine populaire des plus authentiques pour exprimer la résistance au nazisme et aux collaborateurs. L'ensemble de ces poèmes est ici présenté, avec des commentaires détaillés sur leur lexique. Des transcriptions en français usuel sont proposées. Enfin, deux études explorent l'origine et la signification politique de l'argot employé, et les singularités formelles de ces poèmes. On pourra ainsi mieux comprendre leur place dans leur époque et dans l'histoire de la poésie française.

Né en 1948, Alain Chevrier a publié des travaux sur l'histoire des formes poétiques et sur le surréalisme.

Extrait de l'introduction

Écrits sous l'occupation, les poèmes en argot de Robert Desnos sont pour l'essentiel des poèmes de résistance. Du fait de leur hermétisme, ou, à l'opposé, de leur caractère trop évidemment «populaire», ils n'ont guère fait l'objet d'études spécifiques approfondies. Ils le méritent pourtant, du fait de leur richesse et de leur originalité.

Ces poèmes s'organisent en deux ensembles, dont le premier comprend huit sonnets.

Sous le titre À la Caille, six sonnets en argot, signés du pseudonyme «Cancale», sont parus dans la revue Messages (n° 11), 1944, achevé d'imprimer du 15 avril 1945) : Maréchal Ducono, Pétrus d'Aubervilliers, Le Bon Bouillon, Frères mirontons, Le Frère au pétard, Minute ! Ces sonnets ont été repris dans Poésie 45, n° 26-27, août-septembre 1945.
Deux autres sonnets : Rue Aubry-le-Boucher et À Pierrot les Grandes Feuilles, qui appartenaient au même cahier, leur ont été adjoints dans le recueil Destinée arbitraire (1975).
Le second ensemble est une série disjointe de 10 + 1 huitains en argot, insérée dans le poème Calixto qui a été publié dans son intégralité en 1962.

Nous avions déjà donné la première transcription en clair de la totalité de ce corpus, qui a paru en notes de bas de page dans l'édition des Oeuvres de Desnos publiée aux Éditions Gallimard, sous la direction de Marie-Claire Dumas, dans la collection «Quarto» (1999).
Nous reprenons ici tous les poèmes en argot de Desnos suivis de leurs transcriptions en italique. Celles-ci sont accompagnées de gloses ponctuelles consistant essentiellement en des rappels historiques qui en éclairent le contexte, des précisions «philologiques» concernant l'idiome employé, et des mises en connexion des thèmes avec le reste de l'oeuvre.
Nous donnons ensuite une traduction, pour ainsi dire «de français en français», et en vers «blancs», de l'ensemble de ces poèmes en langue verte. Enfin, cette présentation analytique et ces traductions sont suivies par une étude générale sur l'argot et la Résistance dans l'oeuvre de Desnos, et par des notes de morphologie poétique sur ces deux types de poèmes.

    Source : http://www.lechoixdeslibraires.com/
    Posté par gb