Définition des différents styles utilisés pour les infos -----------------------------------------

----------------------------------------- Maquette pour l'affichage individuel des infos -----------------------------------------

« Précédente | Info | Suivante »

L'Anglaise, le français et l'hôtel de ville | 2009-08-23

Certains dorment bien à l'hôtel de police... (#Anglais )

Une touriste britannique, peu rompue aux subtilités de la langue française, a passé la nuit de vendredi à samedi enfermée dans la mairie de Dannemarie (Haut-Rhin) après avoir pris « l'hôtel de ville » pour « un hôtel », a-t-on appris dimanche auprès du maire.
La mésaventure de cette jeune femme d'une trentaine d'année, rapportée par les Dernières nouvelles d'Alsace, a débuté vendredi soir. D'après Paul Rumbach, maire de cette localité de 2.500 âmes du sud de l'Alsace, la jeune femme voyageait seule. « Il y avait une réunion de responsables d'associations à la mairie ce soir-là. En sortant, ils ont entendu du bruit dans les toilettes mais, sans trop y prêter attention, ont verrouillé la porte derrière eux », a expliqué l'élu. Lorsque l'infortunée touriste s'est rendu compte qu'elle était enfermée dans le bâtiment, elle a allumé les lumières afin d'attirer l'attention « mais dehors, personne n'a rien remarqué ». Une pharmacienne a donné l'alerte le lendemain matin.
En guise d'appel au secours, la jeune anglaise a scotché sur la vitre de la porte de la mairie une affiche, rédigée dans un français pour le moins approximatif: « 22.08.2009 Je suis fermer ici. Est ce possible la porte en ouvrir? ». Puis, elle a fini par s'endormir sur les fauteuils disposés dans le hall d'accueil, selon l'édile. Finalement, la jeune femme a été « délivrée » par le maire samedi matin. Une pharmacienne ayant donné l'alerte après avoir remarqué l'affichette.
Libérée, la touriste a pu expliquer sa mésaventure: de passage à Dannemarie vendredi soir, elle a vu l'inscription « hôtel de ville »... et en a déduit qu'il s'agissait d'un hôtel où elle pouvait passer la nuit. « Elle m'a demandé où elle pouvait trouver un hôtel. Je lui en ai indiqué un pas très loin et elle partie, toute penaude », a dit le maire de Dannemarie qui se demande s'il ne va pas « faire traduire hôtel de ville en anglais et en allemand », histoire de ne plus enfermer de touristes.

    Source : http://www.leparisien.fr/
    Posté par gb