Définition des différents styles utilisés pour les infos -----------------------------------------

----------------------------------------- Maquette pour l'affichage individuel des infos -----------------------------------------

« Précédente | Info | Suivante »

Sans le français, l'Eurovision les emmerde | 2008-05-25

Une chanson en anglais pour défendre la chanson française au miteux concours européen, ah que non ! (#Anglais #DLF #Chanson )

tellier-vf.jpg: 483x272, 21k (25 novembre 2010 à 20h08)

L’orage gronde chez les défenseurs de la langue de Molière. Origine de l’émoi : l’Eurovision. "Divine", la chanson de Sébastien Tellier, sélectionnée par France 3 pour représenter la France au concours de chanson européenne est chantée en anglais.

Une aberration, pour le député UMP François-Michel Gonnot, meneur de la fronde, qui confie à l’AFP qu’on "ne peut pas obliger les radios françaises à diffuser un certain quota de chansons françaises (…) et aller à l’Eurovision en présentant un chanteur français qui a décidé de chanter en anglais !". Il poursuit "Je demande à cette chaîne [France 3, ndlr] d’être un peu cohérente. La défense de la francophonie fait partie de son cahier des charges, et elle a décidé de diffuser cet artiste anglais… "

Des propos qui font mouche au sein du gouvernement. D’abord la ministre de la Culture, Christine Albanel, trouve "dommage" que l’artiste ait choisi la langue de Shakespeare pour représenter la France. Puis le secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie, Alain Joyandet, "enjoint à Sébastien Tellier et la chaîne France 3 qui l’a sélectionné à considérer dans quelle mesure ils pouvaient honorer la langue française."

Marc Tessier, le producteur de l’artiste, répond, sur la radio Europe 1 : "Sébastien Tellier chante depuis dix ans en allemand, en français, en italien, en espagnol… Ça dépend de son inspiration ! Il est comme tous les artistes, libre de ses choix. Quand France 3 nous a appelés pour diffuser cette chanson, il se trouve qu’elle était en anglais. Sébastien Tellier a essayé de l’adapter en français mais ça n’a pas fonctionné."

Une question d’inspiration

Du côté des artistes, la chanteuse Camille ou Mark Daumail, du duo pop-folk Cocoon, s’accordent pour dire que le choix de la langue dépend des racines, des inspirations… Jean-Benoît Dunckel, un des deux membres du groupe électro-pop Air déclarait en janvier à France 24 : "En français, on a tout le poids de la littérature et de la poésie française, la comparaison est difficile ! Avec l’anglais, on met plus l’accent sur le son, contrairement au français, où les textes sont plus importants."

"Ce débat sent le moisi", répond Stéphane Elfassi, directeur du label de Sébastien Tellier RecordMakers, face aux critiques. "C'est un peu dépassé, en 2008, de faire croire que la culture française se réduirait à une chanson en français de trois minutes à l'Eurovision", poursuit le professionnel de la musique, avant d’ajouter : "Daft Punk, Air ou Sébastien Tellier développent une nouvelle culture perçue à l'étranger comme étant actuelle et correspondant à l'époque. Sébastien défend les couleurs de la France et est très fier d'être investi de cette mission avec l'objectif de faire mieux que les années précédentes".

Et pour cause : depuis 1977, aucun artiste français n’a réussi à remporter le concours.

(Récit : Y. Jamali)

Liens

    Source : http://www.france24.com/(valider les liens)
    Posté par gb