Définition des différents styles utilisés pour les infos -----------------------------------------

----------------------------------------- Maquette pour l'affichage individuel des infos -----------------------------------------

« Précédente | Info | Suivante »

Le Petit Robert cuvée 2005 | 2004-09-01

« ADSL » et « burqa » entrent au Petit Robert (#Robert #Dictionnaire )

Véritable instantané de l'air du temps - avec Le Petit Larousse (Hachette) -, Le Petit Robert (Editis) admet dans son édition 2005 beaucoup de mots issus des nouvelles technologies (comme « ADSL ») ou des débats hexagonaux sur l'islam (« burqa ») et la situation internationale (« unilatéralisme »).

Parmi les mots nouveaux retenus par Alain Rey et son équipe, figurent aussi « altermondialisme », « antiguerre », « communautarisme », « extranet », « flash-ball », « flouter », « hijab » (ou « hidjab »), « hyperpuissance », « islamophobie », « MP3 », « multilatéralisme », « spam », « téléréalité », « wifi » (ou « wi-fi »), etc. Il intègre beaucoup d'interjections comme « cot cot », « glagla », « mmm », « slurp » ou « smack ». L'ouvrage, en pointe sur cette question, poursuit la féminisation des noms de métier.

« Ces mots neufs et vigoureux ne doivent pas être les arbres qui cachent la forêt, ce patrimoine de 60.000 mots français décrits dans le dictionnaire. Ces anciens mots nouveaux poursuivent leur carrière lexicale et s'enrichissent de sens modernes », souligne l'éditeur. Parmi ces sens et exemples nouveaux, on trouve « arrosage : recommandation officielle pour remplacer l'angliscisme « spam », « boxer : sous-vêtement masculin », « maraude : mission d'assistance », « ostensible : signes religieux ostensibles », « ovni : artiste, œuvre inclassable », etc. 10.000 références étymologiques Editis publie également Le Petit Robert des noms propres dont la grande nouveauté est l'entrée de 10.000 références étymologiques. Exemples : Mexico - « du nahuatl Metzxihco, au centre de la lune ». Abbeville : « latin. Domaine (villa) de l'abbé (abbas) », Nebraska : « du nom de la rivière Nebraska, d'un mot sioux, peu profond, avec peu d'eau ». Beethoven (Ludwig van) : « jardin où l'on cultive des bettes, du moyen all. bete (bette) et hoven (cour) ».

Parfois, pour les noms étrangers, une simple traduction suffit : « Cambridge : pont sur la Cam ». Les pièges sont fréquents : il ne s'agit pas, sur le plateau de Millevaches (Corrèze), de compter les bovins. Le mot vient plutôt du gaulois « mello » (hauteur), suivi du bas latin « vacius » (vide). Parmi les entrants, il y a Bertrand Delanoë, Isabelle Huppert, Jacques Dutronc, Renaud, Lance Armstrong, Raymond Poulidor (admis à l'âge de 68 ans !), Isabelle Huppert, José Luis Rodriguez Zapatero et beaucoup d'autres. Avec ce dictionnaire, est offert « L'Atlas politique et culturel » qui dresse, en 100 cartes, un panorama (démographique, économique, culturel, etc) synthétique du monde au début du XXIe siècle.

    Source : http://www.lunion.presse.fr/(valider les liens)
    Posté par gb