AppendixProbi

(:toggle init=hide lshow='(Voir plan de la page)' lhide='(Cacher plan de la page)' set=1 div=box2:)

Le document


Les numéros 121-131 de l'Appendix

L'Appendix Probi est le troisième de cinq appendices ajoutés par un auteur anonyme à la grammaire latine Instituta Artium. La grammaire elle-même a été attribuée à un certain Probus mais il peut être exclu qu'il soit identique avec le grammairien connu Valerius Probus : la grammaire fait référence aux bains de Dioclétien qui existaient au début du IVe siècle - tandis que Valerius Probus a vécu au Ier siècle (cf. Barnett 2007: 701). Aujourd'hui, on parle de "Pseudo-Probus". Dans l'Appendix, plusieurs entrées constituent des références à des lieux ou réalités de l'Afrique du nord ce qui a amené plusieurs chercheurs à penser que l'auteur était d'origine africaine (Quirk 2006 : 298).

Le texte de l'Appendix n'a survécu que dans un seul exemplaire, à savoir un manuscrit écrit à Bobbio (nord-ouest de l'Italie) au VIIe ou VIIIe siècle, selon E. A. Lowe. Des taches d'eau et d'encre ont corrompu le texte et rendu illisibles certaines lignes. Aujourd'hui, le manuscrit est conservé à Naples.

Des erreurs sur le manuscrit indiquent qu'il doit être la copie d'un original plus ancien. Mais quand cet original a-t-il été écrit ? C'est justement sur ce dernier point que les philologues se disputent. Dans les manuels traditionnels, le IIIe siècle est généralement donné comme date mais la référence aux bains de Dioclétien (cf. supra) montre que le texte ne peut pas être né avant le IVe siècle.
Se basant sur des comparations avec des gloses gréco-latines, C.A. Robson (1963) a proposé le VIe ou VIIe siècle, donc une date très tardive et très proche du manuscrit de Bobbio. L'opinion de Robson a été adoptée par Väänänen (1981: 200) mais rejetée par un nombre d'autres spécialistes. Le fait que le manuscrit contient des erreurs de copie et des corruptions rend une date tardive improbable, en tous cas (cf. Powell 2007: 693).

Le contenu et sa signification linguistique

L'Appendix contient une liste de 227 recommandations relatives à l'orthographe du latin, toutes pareilles dans leur structure. Ce sont des corrections du genre: “écrivez X, n’écrivez pas Y” (par ex. “brattea non brattia”), le deuxième élément étant ce qui est considéré comme erreur, le premier élément étant la forme classique ou ce que l'auteur croit être du bon latin.
Contrairement à ce qu'on lit dans certaines introductions à l'histoire de la langue française (Chaurand 1999 : 18), l’Appendix Probi n'est pas un traité de bonne prononciation mais d'orthographe ! Cela peut se voir dans des entrées qui ne sont pas en rapport avec les changements phonétiques en cours dans le latin tardif mais qui se limitent par ex. à la translittération latine de termes grecs.
Cependant, il est vrai que beaucoup des erreurs fustigées sont en effet des reflets indirects du latin parlé dans l’Antiquité tardive, et ainsi des témoins du changement phonétique et morphologique de cette époque-là. Les phénomènes qui y apparaissent sont généralement attestés aussi dans d’autres textes latins et plus tard dans les langues romanes (parmi eux le français).
Parmi ces changements du latin vulgaire se trouvent :

  • des syncopes, c-à-d. la chute d'une voyelle non-accentuée entre des consonnes (speculum non speclum)
  • la chute de n devant s (ansa non asa)
  • la chute de h et de -m final (idem non ide)
  • la formation de diminutifs (auris non oricla)
  • la régularisation des déclinaisons (fax non facla)
  • la confusion de voyelles, ce qu'on appelle "bouleversement du triangle vocalique" (columna non colomna)
  • "kw" devient "k" (exequae non execiae)

Mais il paraît problématique à en tirer la conclusion aveugle que l’Appendix soit un miroir ou une sorte d’enregistrement fidèle et absolu du latin parlé. En plus, le fait que la datation est toujours disputée rend difficile la tentative de placer les "vulgarismes" attestés dans le contexte chronologique.
En tous cas, ce texte est, après 1500 ans, toujours fascinant parce qu’il offre une foule de phénomènes (réels) dans une même liste authentique, ce qui fait sauter aux yeux certains changements et n'est pas sans valeur pédagogique.

Le texte

La première édition de l’Appendix Probi date de 1837 (Endenfelder et Eichenfeld) mais celle qui est citée généralement dans les ouvrages dédiés au latin tardif est l‘édition de W.A. Baehrens de 1922 Sprachlicher Kommentar zur vulgärlateinischen Appendix Probi. Une nouvelle lecture a été proposée récemment par J.G.F. Powell (2007). Nous allons présenter dans la suite le texte de Baehrens, avec les corrections de Powell. Dans les cas où les deux lectures diffèrent l’une de l’autre de façon significative, la version de Powell est donnée en première avec la version de Baehrens entre parenthèses ( ). Des taches d’encre et d’eau ont déterioré le manuscript jusqu’au point de l’illisibilité de certaines parties. L’interprétation de beaucoup de lignes n’est donc pas claire. Les crochets marquent des lettres douteuses [a] ou illisibles [....]

(:toggle div=box5 init=hide lshow="Afficher le texte" lhide="Cacher le texte" set=1:)

1porphireticum marmor non purpureticum marmur 
 tolonium non toloneum 
 speculum non speclum 
 masculus non masclus 
5vetulus non veclus 
 vitulus non viclus 
 vernaculus non vernaclus 
 articulus non articlus 
 baculus non vaclus 
10angulus non anglus 
 iugulus non iuglus 
 calcostegis non calcosteis 
 septizonium non septidonium 
 vacua non vaqua 
15vacui non va[.]qui 
 cultellum non cuntellum 
 marsias non marsuas 
 cannelam non canianus 
 hercules non herculens 
20columna non colomna 
 pecten non pectinis 
 aquaeductus non aquiductus 
 cithara non ci[..]ra(cithara non citera)
 crista non crysta 
25formica non furmica 
 musivum non mus[e]um 
 exequiae non execiae 
 gyrus non gyrus(gyrus non girus)
 avus non aus 
30miles non milex 
 sobrius non suber 
 figulus non figel 
 masculus non mascel 
 lanius non laneo 
35iuvencus non iunenclus 
 barbarus non barbar 
 equs non ecus 
 coqus non cocus 
 coquens non cocens 
40coqui non coci 
 acre non acrum 
 pauper mulier non paupera muli[er] 
 carcer non car[car] 
 bravium non brabium 
45pancarpus non parcarpus 
 theophilus non izophilus 
 homfagium non monofagium(monofagia non monofagium)
 byzacenus non byzacinus 
 capsesis non capsessis 
50catulus non catellus 
 catulus non c[..]ellus(catulus non ca[te]llus)
 doleu[m] non dolium 
 calida non calda 
 frigida non fri[g]da 
55vinea non vinia 
 tristis non tristus 
 tersus non tertus 
 umbilicus non imbilicus 
 turma non torma 
60celebs non celeps 
 ostium non osteum 
 flavus non flaus 
 cavea non cavia 
 senatus non sinatus 
65brattea non brattia 
 cochlea non coclia 
 cocleare non cocliarium 
 palearium non paliarium 
 primipilaris non primipilarius 
70alveus non albeus 
 glovus non glomus(glomus non glovus)
 lancea non lancia 
 favilla non failla 
 orbis non [u]rbs(orbis non orbs)
75formosus non formunsus 
 ansa non asa 
 flagellum non fragellum 
 calatus non galatus 
 digitus non di[c]itus 
80solea non solia 
 calceus non calcius 
 iecur non iocur 
 auris non oricla 
 camera non cammara 
85pegma non peuma 
 cluaca non clu[...](cloaca non cluaca)
 [...............](festuca non fis[tuca])
 ales non [alis] 
 facies non fa[ces] 
90cautes non c[autis] 
 pleves non ple[..]s(plebes non plevis)
 vates non vatis 
 tabes non tavis 
 suppellex non superlex 
95apes non [.....](apes non apis)
 nubes non nub[i]s 
 suboles non subolis 
 vulpes non vulpis 
 palumbes non palumbus 
100lues non luis 
 deses non desis 
 reses non resis 
 vepres non vepris 
 fames non famis 
105clades non cladis 
 syrtes non syrtis 
 aedes non aedis 
 sedes non sedis 
 proles non prolis 
110draco non dracco 
 oculus non oclus 
 aqua non acqua 
 alium non aleum 
 lilium non lileum 
115glis non [...]ris(glis non [gl]iris)
 delirus non delerus 
 tinea non [.....](tinea non ti[nia])
 exter non extraneus 
 clamis non clamus 
120vir non vyr 
 virgo non vyrgo 
 virga non vyrga 
 occasio non occansio 
 caligo non calligo 
125terebra non telebra 
 effeminatus non imfimenatus 
 botruus non butro 
 grus non gruis 
 anser non ansar 
130tabula non tabla 
 puella non poella 
 balteus non baltius 
 fax non facla 
 vico capitis Africae non vico caput Africae 
135vico tabuli proconsolis non vico tabulu proconsulis 
 vico castrorum non vico castrae 
 vico strobili non vico strobili 
 teter non tetrus 
 aper non aprus 
140amycdala non amiddola 
 fasseolus non fassiolus 
 stabulum non stablum 
 triclinium non triclinu 
 dimidius non demidius 
145turma non t[..]ma(turma non torma)
 pusillus non pisinnus 
 [..........] non mene[t]ris(meretrix non menetris)
 [........] non ariex(aries non ariex)
 [..........] non b[..]sica(pe[rsica] non pessica)
150[......................](dys[entericus non disinte]ricus)
 o[.........] non [.]babals[...](opobalsamum non ababalsamum)
 n[......................]a(mensa non mesa)
 raucus non dra[u]cus 
 [...............] autor(auctor non autor)
155auctoritas non autoritas 
 ipse [...............](ip[se] non ip[sus])
 [..................]um(linteum non lintium)
 [..................]ra(a[....] non [....]a)
 [..........]s non terrimotium(terraemotus non terrimotium)
160nox[................]eus(noxius non noxeus)
 coruscus non scoriscus 
 tonitru non tonotru 
 passer non passar 
 [...............] ansar(anser non ansar)
165hirundo non harundo 
 obstetrix non [............](obstetrix non ops[etrix])
 capitulum non capiclum 
 noverca non novarca 
 nurus non n[u]ra 
170socrus non socra 
 neptis non nepticla 
 anus non anucla 
 tundeo non detundo 
 rivus non [......](rivus non rius)
175imago non [......] 
 pa[...] non paor(pavor non paor)
 coluber non colober 
 adipes non alipes 
 sibilus non sifilus 
180frustrum non frustum(frustum non frustrum)
 plebs non pleps 
 garrulus non garulus 
 parentalia non parantalia 
 celebs non celeps 
185poples non poplex 
 locuples non locuplex 
 robigo non rubigo 
 plasta non blasta 
 bipennis non bipinnis 
190hermeneumata non erminomata 
 tymum non tumum 
 strofa non stropa 
 bitumen non butumen 
 mergus non mergulus 
195myrta non murta 
 zizobus non zizipus(zizipu[s] non zizup[u]s)
 iunepirus non ziniperus(iunipirus non [iu]niperus)
 toleravilis non tolerabilis(tolerabilis non toleravilis)
 basilica non bassilica 
200tribula non tribla 
 viridis non virdis 
 constabilitus non constab[i]litus 
 sirena non serena 
 musium vel musivum non museum 
205labsus non lapsus 
 orilegium non orologium 
 ostiae non hostiae(hostiae non ostiae)
 februarius non febrarius 
 glatri non cracli 
210allec non allex 
 rabidus non rabiosus 
 tintinaculum non tintinabulum 
 adon non adonius 
 grundio non grunnio 
215vapulo non baplo 
 necne non necnec 
 passim non passi 
 numquit non mimquit 
 numquam non numqua 
220noviscum non noscum 
 vobiscum non voscum 
 nescioubi non nesciocube 
 pridem non pride 
 olim non [....](olim non oli)
225adhuc non aduc 
 idem non ide 
 amfora non am[f]ora(amfora non ampora)

Editions

BAEHRENS, Wilhelm Adolf (1922) : Sprachlicher Kommentar zur vulgärlateinischen Appendix Probi. Halle, Niemeyer.
POWELL, Jonathan G. F. (2007) : “A new text of the Appendix Probi”. Classical Quarterly, 57/2. pp. 687–700.
VÄÄNÄNEN, Veikko (1981) : Introduction au latin vulgaire. 3ème édition. Paris, Klincksieck. (pp. 200-203)

Images

Les photos présentées ici sont prises d'un supplément joint à la revue Wiener Studien (Zeitschrift für klassische Philologie, Patristik und lateinische Tradition) 14, parue en 1892. Elles montrent le verso de la feuille (f° 50v), qui contient les numéros 29 (avus non aus) à 227 (fin) et (en bas à droite) le début du quatrième appendice de la grammaire Instituta Artium.

Bibliographie

'-BAEHRENS, Wilhelm Adolf (1922) : Sprachlicher Kommentar zur vulgärlateinischen Appendix Probi. Halle, Niemeyer.
BARNETT, F. J. (2007) : "The Sources of the Appendix Probi - A new approach". Classical Quarterly, 57/2. pp. 701-736.
CHAURAND, Jacques (éd., 1999) : Nouvelle histoire de la langue française. Paris : Editions du Seuil.
FLOBERT, Pierre (1987) : "La date de l'Appendix Probi". In Università degli Studi di Urbino (éd.) : Filologia e forme litterarie: studi offerti a Francesco della Corte. Urbino.
POWELL, Jonathan G. F. (2007) : "A new text of the Appendix Probi". Classical Quarterly, 57/2. pp. 687-700.
QUIRK, Ronald. J. (2006) : The Appendix Probi. A Scholar's Guide to Text and Context. Neward, Juan de la Cuesta. ROBSON, C. A. (1963) : "L'Appendix Probi et la philologie latine". Le Moyen Age, 69. pp. 37-54.
VÄÄNÄNEN, Veikko (1981) : Introduction au latin vulgaire. 3ème édition. Paris, Klincksieck.-'

Mots clés : latin préservatif