Antiquité

<< Les origines | HLF | Ancien français >> (:toggle init=hide lshow='(Voir plan de la page)' lhide='(Cacher plan de la page)' set=1 div=box2:)

L'histoire de la langue française d'avant la langue française : jusqu'au VIIe siècle inclus

-120 (vers)

  • Débuts de la conquête de la Gaule : commence par la création de la Provincia Narbonensis (future Provence) : forte empreinte romaine

-52

  • La Gaule chevelue, vaincue par César, est incorporée à l'Empire romain (Vercingétorix, bataille d'Alésia ; conquête déjà commencée pour ce qui est de la Narbonnaise dans les années 125-118 env.) Les Gaulois abandonneront peu à peu leur langue pour prendre celle des vainqueurs.

15.03.-44

  • Jules César est assassiné

I-IVe siècles

  • Routes, écoles, commerce. La romanisation se poursuit, le latin penètre les régions et les couches sociales par des voies multiples. Des comptes de potiers de La Graufesenque (Aveyron) du milieu du Ier siècle montrent que les potiers étaient bilingues latin-gaulois.

IV-Ve siècles

  • Appendice anonyme d'une grammaire (attribuée à un certain Probus) dresse liste de 227 incorrections dans l'orthographe du latin dont beaucoup sont considérées comme reflets indirects du latin parlé : Appendix Probi. Les philologues ne sont pas d'accord sur la datation du document.
  • Christianisation ; édit de Constantin en 313
  • Romanisation de la Gaule se poursuit (baptême de Clovis en 496 : montre que les envahisseurs sont séduits par la culture gallo-romane). Invasions : Les Francs (peuple germanique) s'installent en Gaule.
  • Disparition probable du gaulois.

395

  • Partage de l'Empire romain en deux (ouest, est)

476

  • Chute de l'Empire romain d'Occident

VI-VIIe siècles

  • Disparition des écrivains qui utilisaient le latin classique (Grégoire de Tours, v. 538-v. 594, rédige son Historia Francorum dans une langue peu classique) ; bas-latin et fragmentation dialectale. Les Gallo-romains emploient la rustica Romana lingua, et empruntent de nombreux mots au germanique, la langue des "envahisseurs".