1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940

nous recevons un peu de tout ce qu'il y a de courant comme ferraille à lancer : les minen, que nous n'avions pas revus depuis longtemps, nous permettent d'admirer de nouveau la fantaisie de leur trajectoire et le volume de fumée dégagée, qui est toujours respectable.

bob:61326, 62205 source:3976