1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas

Il arrive parfois que les prostituées ont deux amants, le premier est la barbillon en pied, ou le dessus, le second se nomme le dessous. Le premier s'arroge le droit exclusif de contrôler les actions de sa maîtresse, de fixer ses jours de sortie ; et seul il perçoit l'impôt journalier auquel la prostituée est condamnée. Quant au second, elle ne le voit qu'à la dérobée et dans le plus grand mystère.

bob:75810, 3856, 3857 source:3974