1903. Les enracinées

Au revoir, mon adorée, mon amour, ma nénette, ma petite chatte. Je te baise les lèvres et ta petite langue.

bob:5449 source:3973