1903. Les enracinées

Tu sais que je suis là, mon coeur, pour veiller sur toi. […] Oh ! petite cocotte de mon coeur, si tu savais ce que j'ai souffert depuis que je suis séparée de toi.

bob:27243, 57662 source:3973