1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

Première phrase écrite par lui : « Quand le braco me verra, lui qui est douillet, vous verrez cette gueule qu'il fera ! »

bob:41825 source:3972