1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915

elle n'était pas sans appréhension, se qualifiant de « sauvage » et se défendant mal d'une répulsion instinctive contre « les collègues des demi-villes » trop portées à faire des manières et de l'épate.

bob:8325 source:3780