1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915

L'ennemi est à deux cents mètres. Comme distraction, la poésie des bois d'automne au soleil levant : on fait ce qu'on peut !…

bob:68161 source:3780