1862. Le dernier crime de Jean Hiroux

il n'est pas d'un bon mari de prendre une détermination aussi grave sans avoir consulté sa moitié. –Un bon mari… sa moitié ! Que me chantes-tu là ?

bob:7747 source:3764