1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école

Une autre particularité du cavalier est celle-ci : méprisant profondément la sale pelure, – effets du biffin, – il affecte au contraire d'entretenir les siens dans une propreté extrême.

bob:1983 source:3756