1998. Trente ans de sursis

Il passe des heures, des nuits, à noircir des pages qui, le matin, lui paraissent insensées.

bob:30102 source:3738