1915. Les poilus de la 9e

T'es pas malade, feignant, pour aller bidonner chez Poitrault… C'est toujours la même chose. Pendant qu'les autres s'font casser la gueule, toi tu t'fais porter pâle… Aie pas peur, mon cochon, ça aura une fin… c't'histoire-là…

bob:64877 source:3731