1915. Les poilus de la 9e

Et l'auto ? s'écrie Abeilhou… Moi, j'abandonne pas mon auto… Vouez-vous qu'un filou m'la réquisitionne… Ça s'rait complet alors. J'vas coucher dedans

bob:17436 source:3731