1915. Les soldats de la guerre : Gaspard

–Comment qu'tu t'appelles ? […] –Hommage. –Où qu't'as pêché c'nom-là ? Qu'est-ce que tu fous dans le civil ? –Gérant d'immeubles. –T'es pas dégoûté !… Et pourquoi qu'tu fais cette trombine aujourd'hui ? Y a quelqu'un d'mort chez toi ?

bob:49283 source:2326