1898. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série)

Son plus étroit devoir lui commande aussi de rafraîchir les gosiers altérés de ces hommes […]. Les boulangers y vont de bon coeur, et nous ne saurions chiffrer le nombre de litres vides qui s'alignent bientôt sur les tables d'un « troquet » voisin.

bob:5710 source:3707