2001. La vie sexuelle de Catherine M.

je sais en revanche que, pour la circonstance, il m'appelait « ma reine », ce que je ne pouvais m'empêcher de trouver ridicule.

bob:47133 source:3663