1815. Les Nymphes du Palais-Royal, leurs moeurs, leurs expressions d'argot, leur élévation, retraite et décadence

parmi toutes ces Amazones de la débauche, d'etre l'une et l'autre pressées et coudoyées par elles, les entendant à la fois provoquer, sous leur habits de combat, les athlètes en combat singulier.

bob:32119 source:3474