1925. Mon curé chez les pauvres

Tout le monde me prédit un avenir splendide… –Je devine : seulement, il y a une paille, et cette paille, c'est moi. Imbécile ! Mais, au contraire, c'est moi qui te ferai arriver

bob:30420 source:3344