1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste

Mon mari partit le premier : –Avale ! avale ! soupira-t-il en retenant sa tête sur le vit enfoncé jusqu'à la gorge

bob:36827 source:3295