1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste

Mon mari abaissa son pantalon et exhiba son outil d'amour. […] Et Jeanne murmure : –C'est une bite ! et elle s'amuse à la décalotter et recalotter. –Ma jeune fille, observai-je doucement, dans le monde, ça se nomme un vit ou une pine

bob:29341 source:3295