1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie

Réveillés en sursaut, les prisonniers se prenaient une, ou plusieurs méga-trouilles, avant d'affronter le vrai petit « matin blême »

bob:29485 source:3191