1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche

Maritza était blonde : non pas « platinée » comme les poupées d'Hollywood qui jouent les vamps

bob:16351 source:3062