1846. Les chauffeurs du Nord

C'est fort malsain cela, mon brave ! hasarda Pierre Milon en cherchant, par l'examen le plus approfondi, à s'assurer s'il ne connaissait pas cette grosse tête carrée [maréchal des logis avec le plus pur accent germanique]

bob:8218 source:3049